Trucs pour photographier vos observations PDF Imprimer Email

Bien que cela ne soit pas essentiel, nous vous encourageons à prendre des photos de vos observations et à nous les faire parvenir. Ceci nous permettra de confirmer l'identification de vos observations et pourra s'avérer utile dans le futur si celle-ci est contestée. Donc apporter votre caméra pour toutes vos sorties de terrain, qui sait quelle agréable surprise vous attend ! Idéalement, lors de la photographie, vous devriez :

• Être près de l'animal pour être en mesure de bien discerner tous les critères d'identification. S'assurer toutefois d'avoir un bon focus et de cadrer sur tout l'animal pas seulement une partie (ex : macro de la tête). Un téléobjectif pourrait être nécessaire pour photographier les tortues au loin alors qu'un macro-objectif s'avérera utile pour les petits spécimens comme les salamandres et les juvéniles.

• Prenez au moins 2 ou 3 photographies d'angles différents pour que toutes les parties de l'animal soient visibles. N'hésitez surtout pas à photographier la partie ventrale de l'animal. En effet, plusieurs espèces s'identifient également à l'aide des patrons ventraux.

• Les détails des spécimens ou espèces sombres seront plus visibles s'ils sont photographiés sur un substrat sombre lui aussi.

• Éviter de surexposer vos photographies avec le flash ou la lumière directe du soleil.

Si vous prenez plusieurs photos et les liez à vos données, n'oubliez pas d'inscrire un numéro de référence identique à celui de votre observation. Inscrivez également vos coordonnées pour que l'on puisse vous rejoindre si vous envoyez vos données par la poste !